Comment enregistrer sa guitare sur son PC ?

Comment enregistrer sa guitare sur son PC ?

Vous êtes musicien et pratiquez la guitare. Vous vous sentez prêt a passer le cap de l'enregistrement mais ne savez pas comment vous y prendre ? Rassurez vous c'est tout a fait normal au vu de tout l’équipement et des techniques a notre disposition, qui sont de plus en plus accessibles. Cela peut donc en perdre plus d'un lors du passage du jeu à l'enregistrement. Nous aborderons donc dans cet article les différents matériels et techniques à votre disposition pour commencer à enregistrer votre guitare sur votre pc dans les meilleurs conditions, et de faire les meilleures choix en fonction de votre recherche de son et de votre budget.

I) Les éléments essentiel

Pour commencer a enregistrer votre guitare sur votre pc vous aurez tout d'abord besoin de deux éléments indispensables, nécessaires à toute technique d'enregistrement.

1) La carte son

Outil au centre de tout home studio, la carte son ou interface audio est un boîtier qui se branchera en USB à votre PC. Elle possède des entrées et de sorties XLR, jack, Midi et un pré-ampli. Cette carte son vous permettra d'enregistrer le signal audio analogique de votre guitare et de le transformer en signal numérique vers le DAW sur votre PC.

2) Le DAW

De l'anglais digital audio workstation, le DAW est le logiciel qui vous permettra d'enregistrer et de lire les contenus audionumériques reçus, ici votre guitare. Pour l'enregistrement d'une guitare le choix du logiciel se portera vers un DAW axé sur l'enregistrement live.

II) les différentes méthodes d'enregistrement.

Maintenant que vous avez les éléments indispensables pour entamer vos enregistrement, il vous faut connaître les différentes manières d'enregistrer qui s'offrent à vous. Avant de choisir celle qui vous correspondra le mieux.

1) La première méthode consiste à enregistrer votre guitare avec un micro en le plaçant devant la source audio que ce soit la caisse de résonance de votre guitare ou devant votre ampli (selon si vous enregistrez une guitare acoustique ou électrique). Il suffit ensuite de brancher le micro en XLR à votre carte son puis de créer dans votre DAW une ou plusieurs pistes audio recevant le signal capté par micro. Pour le choix du micro, vous pouvez opter pour un micro dynamique, abordables, solide et supportant de forts niveaux ou un micro statique à ruban pour sa sensibilité et qui atténuera le buzz. Comme il s'agit d'un son directif, vous pouvez porter votre choix sur une directivité cardioïde ou hyper-cardioïde.

2) Pour la seconde méthode, pas besoin de micro. Cependant elle ne fonctionnera que pour les guitares électriques ou électro-acoustique qui sont donc déjà dotés d'un micro interne. Branchez donc simplement votre guitare a votre carte dans une entrée jack. Il vous faudra ensuite encore une fois créer une ou plusieurs pistes audio dans votre DAW recevant ce signal. Une fois ces étapes réalisées, vous aurez besoin d'un simulateur d'ampli dans votre DAW. Un plug-in vst qui reproduira le plus fidèlement possible de manière numérique le son d'une amplification de guitare.

 

*Conseil*

Pour l'enregistrement des guitares électro-acoustiques, n’hésitez pas à combiner ces deux méthodes et de brancher dans une entrée de votre carte son la sortie jack de votre guitare, et dans une autre un microphone placé devant votre guitare. Vous aurez ainsi deux couleurs de son différentes. Vous pourrez ensuite les mixer pour enrichir vos sons de guitares et/ou les répartir dans votre espace stéréo.

 

III) faire votre choix

Maintenant que vous connaissez les principales méthodes d'enregistrement il ne vous reste plus qu'à choisir laquelle vous correspondra le mieux. Pour cela nous vous proposons une étude comparative des avantages et inconvénients de ces méthodes afin de vous éclairer dans votre choix.

1) Le son

En terme de son, l'enregistrement par repique au micro vous offrira un son très organique, chaud et plus personnel de par les combinaisons des réglages de votre ampli, du grain de votre baffle, du choix du micro et de l'acoustique de la pièce. Face à ça, avec un enregistrement direct avec simulation d'ampli, vous obtiendrez un son plus précis, synthétique et moderne. Tout dépend du style dans lequel vous évoluez, de votre recherche et de votre préférence personnelle.

2) Le prix

En terme de budget, l'enregistrement direct sera le choix le plus abordable étant donné qu'il vous suffira d'une carte son, d'un DAW et d'un simulateur d'ampli. La prise de son par micro représente souvent un investissement bien plus conséquent de par la problématique du traitement acoustique de votre salle, mais aussi, dans le cas d'une guitare électrique, du coût de l'ampli et de la baffle qui devient vite conséquent. Il est donc plus abordable d'opter pour un enregistrement direct dans la plupart des cas pour obtenir un son clair et précis qui ne sera pas entaché par la qualité de votre matériel et par votre acoustique.

3) La praticité.

En terme de praticité, la prise directe offre un enregistrement simple dans toutes les conditions. D'abord pour le peu de matériel qu'il représente mai aussi car le son de guitare de votre enregistrement est modifiable a tout moment après la prise. Comme le son est obtenu par la simulation d'ampli, vous pouvez ensuite chercher le son qui vous conviendras autant que vous voulez en modifiant tous les réglages depuis le logiciel ce qui représente un important gain de temps et un certain confort. L'enregistrement au micro quand à lui représente plus de contraintes d'abord par l'encombrement matériel qu'il représente et de l'acoustique changeante en fonction du lieu de vos enregistrements. Mais le son brut de votre guitare est aussi inchangeable après la prise. Si celui si ne vous convient pas vous devrez donc modifier les réglages et refaire des prises jusqu'au résultat escompté. La prise directe est donc bien souvent un confort.

Chaque méthode a donc ses caractéristiques, ses avantages et ses inconvénients cependant l'une n'est pas meilleure que l'autre tout dépend simplement vos goûts personnels, de ce que vous recherchez et de vos possibilités. L'objet de cet article n'est donc pas de vous guider vers un choix ou l'autre mais de vous exposer les différentes méthodes et de vous donner des clés pour décider celle qui vous correspondra le mieux. Le tout est de trouver le meilleur équilibre.

 

*Conseil*

Quelque soit la méthode d'enregistrement que vous ayez choisi, la problématique qui peut souvent se poser à vous pendant l'enregistrement peut être une latence entre le jeu et l'enregistrement ce qui pourrait ruiner vos prises. Pour pallier à ce problème, Il vous suffit de régler le paramètre de buffer au plus bas dans votre DAW, qui permettra d'augmenter la vitesse des calculs et donc de réduire les latences. Cependant cela devient bien plus lourd pour l'ordinateur, n'oubliez donc pas d'augmenter à nouveau votre buffer une fois vos prises finies, avant de passer au mix et au mastering.

 

IV) pistes concrètes

Maintenant que vous connaissez l'essentiel de l'enregistrement de guitare, nous vous proposons une liste de matériels et logiciels que nous avons abordé dans cet article pour débuter vos enregistrements, en fonction des budgets et des goûts. Tous ont les mêmes rôles mais des caractéristiques différentes.

1) Cartes son

Presonus audiobox 96 : Carte son extrêmement abordable, l'audiobox propose 2 entrées jack/XLR, une entrée et sortie MIDI ainsi que des sorties monitoring et casque. Possédant aussi une alimentation fantôme et des réglages de niveaux. Cette interface audio est une bonne porte d'entrée pour débuter dans l'enregistrement si votre budget est limité. La qualité du préampli vous limitera cependant en évoluant.

Focusrite scarlette 2i2 : D'un excellent rapport qualité prix, la scarlette possède tous les éléments essentiels d'une bonne carte son, le tout de bonne facture et avec une bonne interface. Parfait pour un home studio de qualité, sans un investissement excessif.

Universal audio apollo twin mk2 : Véritable matériel de studio, l’interface apollo twin vous offrira une qualité réellement professionnelle grâce à des préamplis hauts de gammes, de très bons convertisseurs, et un accompagnement de softs complet. Carte son pour une réelle professionnalisation, Elle représente cependant un budget bien plus conséquent.

2) DAW

Studio one : DAW accessible et d'une interface très claire et esthétique, Studio one vous permettra un bon apprentissage de l’enregistrement, de l'editing, du mixage et du mastering. Il peut cependant poser quelques limites par la suite de part son utilisation peu rependue dans le monde professionnel.

Reaper : Particulièrement adapté à l'enregistrement live, Reaper est un DAW très complet qui possède d'ailleurs une très bonne version d'essai gratuite. Il vous offrira une bonne qualité d'enregistrement et de post production mais peut cependant être quelque peu difficile à prendre en main pour les débutant de part son interface.

Cubase : Extrêmement polyvalent et professionnel, Cubase possède de nombreux outils pour des enregistrements de qualité. Avec une interface claire et des mises a jour novatrices, ce DAW est cependant moins accessible pour ses versions les plus abouties.

3) Micros

Shure sm 57 : Véritable légende de la prise de son studio comme live, le sm 57 est au centre des sons de guitare les plus mythiques de l'histoire. Micro dynamique de directivité cardioïde, il vous offrira un son clair et perçant de part sa réponse en fréquence marquée dans les aigus et atténuant les basses. Il peut d'ailleurs très bien supporter un niveau sonore important. Ce micro est également extrêmement solide mais surtout d'un rapport qualité prix imbattable.

Senheiser md 421 : Référence de la prise de son d'ampli guitare et basse, le md 421 est un micro dynamique de directivité cardioïde. Il propose un son pleins et très défini particulièrement performant dans les basses fréquences mais perds donc légèrement d'impact et d'agressivité. Il est également très solide et reste à un budget abordable.

Beyerdynamic m 160 : Microphone statique à double ruban de directivité hypercardioïde, le m 160 sonne particulièrement chaud et coloré mais pour autant relativement précis. Avec ce son très organique et légèrement daté, ce micro saura donner de la vie à vos enregistrements. Il aura cependant besoin d'une alimentation fantôme.

4) Simulateurs d'amplis

bias fx : Plug-in abordable doté d'une interface claire et d'une grande polyvalence, bias fx vous proposera une grande diversité de simulations d'amplis, de baffles et de pédales, agençables comme vous le souhaitez. Ce plug-in vous offrira donc un grand nombre de combinaisons et de nombreuses possibilités de son et vous pourrez d'ailleurs partager vos presets avec les autres utilisateurs et utiliser les leurs. La limite de ce plug-in est dans le coté synthétique du son qui n'est parfois pas assez naturel et chaleureux.

neural dsp : Simulations extrêmement modernes, riches et précises, neural dsp propose des plug-in spécialisé dans les sons de metal moderne mais aussi d'autres bien plus polyvalents en reprenant des sons d'amplis mythiques ou des sons signatures d'artistes et de groupes reconnus. Chaque simulation proposera donc différents amplis, baffles, ainsi que des pédales essentielles comme de la reverb, du delay, de la distortion ou de la compression. Vous aurez aussi la possibilité de choisir et placer les micros de manière virtuelle afin d'agir sur la captation simulée d'une prise réelle. Ces plug-in représentent cependant un coût car les différents pack sont vendus séparément.

native instruments guitar rig 6 : Guitar rig 6 propose des racks multi effets afin de construire votre son de guitare comme bon vous semble. Cette simulation d'ampli est d'une grande polyvalence et d'une impressionnante qualité. Le plug-in est très clair et intuitif et propose un son très naturel et organique pour un prix très honnête.